Yves Nat, du pianiste compositeur au poète pédagogue PDF

Il est artiste en résidence et coordonnateur du département des cordes à l’école Cali, et professeur invité aux conservatoires de Shanghai et du centre en Chine.


Yves Nat (1890-1956), enfant prodige de Béziers, obtient son prix de piano au Conservatoire de Paris en 1907. Sa présence sonore subjugue le public et l’entraîne malgré lui dans le tourbillon d’une carrière de concertiste, parrainée par le grand violoniste Eugène Ysaye. Comment se fait-il alors que le nom d’Yves Nat, unanimement célébré de son temps, ne soit pas entré dans l’Histoire au même titre que celui d’Alfred Cortot ou de Marguerite Long?

Il a joué avec le Symphony de Baltimore, le Phoenix Symphony, le Johns Hopkins Symphony et la Symphonie du Sud-Ouest, ainsi qu’avec Three Tenors of Mexico et Phoenix Chorale, lauréat d’un Grammy Award. Sa prestation du Concerto en ré mineur de Mozart avec ce dernier est du plus grand intérêt documentaire, flamboyant avec la véhémence romantique (et jamais plus que dans les cadences de la provenance la plus étrange, apparemment écrite par Fred Goldbeck). Son Gaspard, très (post) romantique, laisse entendre l’un des meilleurs Ondine du catalogue de disques.-}

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.