Pour une géographie de la conservation: Biodiversités, natures et sociétés PDF

Hanski et son équipe de dix assistants de terrain ont compté et identifié chaque plante dans chaque arrière-cour.


Cet ouvrage donne à voir comment une géographie de la conservation se constitue, prend forme et participe activement aux sciences de la conservation dans des édifices interdisciplinaires qui ne limitent pas la question de la biodiversité aux seuls espaces naturels protégés. Cette nouvelle géographie prolonge la géographie environnementale et s’engage dans la conservation de la nature dans le même temps qu’elle appelle à la rigueur méthodologique, et à la vigilance à l’égard des dérives idéologiques.

Brockington, D (2002) Conservation de la forteresse: La préservation de la réserve de Mkomazi, en Tanzanie. Issu des politiques coloniales, ce paradigme a dominé le discours sur la conservation jusque dans les années 1980. Cette stratégie de création d’AP va de pair avec des politiques très répressives envers les populations locales, dont la pierre angulaire est le code forestier de 1935.-}

This entry was posted in Histoire. Bookmark the permalink.