Les Femmes et la vigne : Une histoire économique et sociale (1850-2010) PDF

Forbes (SouthSouthNorth, Le Cap, Afrique du Sud), H.


Cet ouvrage traite d’une problématique originale, à savoir la contribution des femmes à la culture de la vigne. La période 1850-1914 est celle de la construction historique de la partition sexuée des tâches viticoles dans un contexte d’extension de la viticulture française. L’emploi de la main-d’oeuvre féminine est tout à la fois crucial et intermittent ; la rémunération des ouvrières viticoles relève alors du principe du «demi-salaire». Au cours des années 1914 à 1945, toujours payées à moitié prix, les femmes sont moins sollicitées que par le passé mais restent indispensables pour certains travaux viticoles. L’enseignement ménager agricole, loin d’être un facteur de formation professionnelle, encourage le repli des femmes rurales sur la sphère domestique. Au cours des années 1945 à 2010, objet de la troisième partie de l’ouvrage, le salaire féminin rattrape progressivement son retard séculaire mais des disparités de genre persistent en matière d’accès à la formation, de reconnaissance des compétences et de pérennité de l’emploi. La base documentaire de cet ouvrage repose sur le croisement de diverses sources : comptabilités d’exploitations viticoles, rapports administratifs, grandes enquêtes agricoles, dépouillement systématique de publications professionnelles, entretiens directs auprès de viticultrices de différentes générations.

Oxford University Press, vol. 123 (2), pages 703-745. Cartographier la nation: histoire et cartographie dans l’Amérique du dix-neuvième siècle. Rencontrant la résistance, la police pataugea dans la foule en les attaquant avec leurs clubs.-}

This entry was posted in Droit. Bookmark the permalink.