LES AVENTURIERS DE L’ABONDANCE. Chronique d’un village qui défie le pouvoir, l’argent, la peur PDF

Les éléments, dont cette république importante devait être composée, germaient pendant des siècles.


Le projet d’avenir de nos  » élites  » pour la planète est fondé sur une relance de la croissance tirée par le  » développement durable  » ; autrement dit, on continue comme avant, mais  » en vert « . Or, le système  » d’avant  » qu’on se garde bien de remettre en question, repose sur la logique de l’argent-roi, responsable des iniquités sociales, de la pauvreté, de la faim, de la pollution et du pillage des ressources. Peut-on sérieusement croire que l’écologie tirée par l’argent résoudra nos problèmes ? Ne nous laissons pas duper par  » le système « , car il n’est que le reflet de l’intention de ceux qui le conçoivent et l’utilisent. Ainsi les multiples crises que nous connaissons reflètent-elles un mode de pensée inapproprié à la réalité humaine du XXIe siècle. Elles sont une invitation pressante à passer de ce que l’auteur appelle la conscience de rareté qui conduit à vouloir amasser et  » gagner « , à la conscience d’Abondance, qui ne signifie pas avoir beaucoup, mais être dans une sensation de complète satiété. En terme systémique, c’est passer de la logique de l’argent-roi à celle de la vie-reine. Ce livre, par le biais de l’histoire romancée d’un petit village qui s’engage dans cette  » aventure « , nous parle de cet incroyable défi que l’humanité a à relever. Il donne des clés essentielles pour opérer cette transformation de conscience, tout en proposant des solutions économico-financières possibles à mettre en place dès maintenant, à notre niveau, afin d’initier les bases d’un monde de suffisance bienheureuse pour tous.

Il semblerait que pour Irving, il n’y a pas de place, ou un endroit très limité, pour le héros de l’imagination dans la culture de l’Amérique primitive. En 1535, un édit impérial fut publié à Bruxelles, condamnant à mort tous les hérétiques; les mâles repentants à exécuter avec l’épée, les femelles repentantes à enterrer vives, les obstinés, des deux sexes, à brûler. Musée national Départ de la jetée pour le pittoresque, environ 75 minutes en voiture du Musée national.-}

This entry was posted in Humour. Bookmark the permalink.