La véritable origine des plus beaux aphorismes PDF

Mais laissez-le s’asseoir sur une cuisinière chaude pendant une minute et c’est plus long que n’importe quelle heure.


On trouvera ici toute une série d’aphorismes adorables. Certains sont très connus (« L’homme est un loup pour l’homme »), d’autres très peu (« Il ne suffit pas d’être heureux : il faut encore que les autres ne le soient pas »). Sauf que, dans la plupart des cas, on ne sait pas qui les a inventés. Grâce à ce livre, on va le savoir. Ils sont classés par ordre alphabétique du premier mot (exemples (« A chaque jour suffit sa peine, L’Amour est enfant de Bohème ») ou du thème (Ambition, Amitié, Art, etc.). Je les ai pris dans tous les siècles et dans plusieurs langues (qu’on se rassure, je les traduis). Dans chaque cas, j’indique avec une précision de bénédictin la référence de la phrase, racontant, à l’occasion, les longues tribulations qui m’ont conduit jusqu’à elle. Ensuite, j’en risque un commentaire, si possible philosophique, à tout le moins de bon sens, ou même, qui sait ? plaisant.

Elle a également occupé des emplois subalternes, travaillant comme couturière, blanchisseuse et servante. La différence est que, cette fois, le développement de l’énergie atomique a imprégné la lutte d’un fantôme. C’est un amour plus grand que l’on leur a fait savoir qu’ils sont appelés enfants du Seigneur, comme il est dit: «Vous êtes des enfants à l’Éternel, votre D.ieu» (Deutéronome 14: 1).-}

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.