La Guerre du feu PDF

Celui-ci, profitant d’un vent favorable, essaya d’incendier le camp du général chinois, mais trouva que tous les débris de végétation combustible du voisinage avaient déjà été brûlés.


Les Oulhamr fuyaient dans la nuit épouvantable. Fous de souffrance et de fatigue, tout leur semblait vain devant la calamité suprême : le Feu était mort. Ils l’élevaient dans trois cages, depuis l’origine de la horde ; quatre femmes et deux guerriers le nourrissaient nuit et jour. Dans les temps les plus noirs, il recevait la substance qui le fait vivre ; à l’abri de la pluie, des tempêtes, de l’inondation, il avait franchi les fleuves et les marécages, sans cesser de bleuir au matin et de s’ensanglanter le soir. Sa face puissante éloignait le Lion Noir et le Lion Jaune, l’Ours des Cavernes et l’Ours Gris, le Mammouth, le Tigre et le Léopard ; ses dents rouges protégeaient l’homme contre le vaste monde.

Parce que Team Yankee (et V4 Flames Of War) fonctionnent un peu différemment des versions précédentes de Flames Of War, il y a eu un certain nombre de changements dans le fonctionnement des Forces, même les vétérans devraient prendre quelques secondes pour lire ce manuel. Aidez-nous à l’améliorer en supprimant les détails inutiles et en les rendant plus concis. (Mars 2015) (Apprenez comment et quand supprimer ce message de modèle). Dans la place réservée à un élu local, le gouverneur nommait un superviseur de la ville qui était aussi agent immobilier.-}

This entry was posted in Histoire. Bookmark the permalink.